Lingam

affiche "lingam" de Gradelet-Weclewicz

Synopsis

Un homme et une femme se rencontrent afin de fusionner dans un acte amoureux. L’union des deux êtres aboutira au Lingam, acte divin de création en Inde.

Histoire du film

C’est lors d’un voyage en Inde que ce court-métrage trouve ses origines.
Dans les dédales de la ville mystique qu’est Bénarès, se trouvaient des sculptures religieuses intriguantes connues sous le nom de Lingam. Il est composé d’une pierre verticale cylindrique positionnée sur un réceptacle en forme d’oeil. Notre curiosité s’est accuentuée à la vue des nombreuses offrandes de fleurs, de fruits puis de lait versé sur la pierre arrondie…

L’interprétation consiste à voir dans le « Lingam » un phallus et dans le réceptable, « Yoni », le vagin. L’union des deux ainsi que le lait versé créent un acte sexuel et la vie. Nous avions l’idée de faire un film sensuel et délicat où des corps se mélangeraient dans un acte amoureux.

C’est alors que le Lingam s’est présenté à nous comme une évidence.
Les deux symboles du Lingam sont incarnés dans le film par deux êtres de sexes opposés et de couleurs différentes. Les corps fusionnent dans un jeu de matière pour former une unité qui aboutira, durant le dernier plan, au Lingam.

Images prises à Bénares (2011)

Images du film

Fiche technique

Lingam (2012)
-Réalisation (Canon eos 7D): Gradelet Philippe et Gradelet-Weclewicz Aline
-Animation: 2D en plastiline et dessin animé
-Scénario: Gradelet Philippe et Gradelet-Weclewicz Aline
-Montage (Final Cut Pro): Gradelet Philippe
-Musique: Laure Serrière
-Mixage: Christophe Alzetto
-Assistant son: Cyrille Schaar
-Durée: 4 min 36

Musiciens

Gaëlle Lefèvre : Violoncelle
Léa Nour : Violon
Anne Lehut : Violon
Lucienne Khong
Fidella Sanh : Alto
Justine Hélou : Flûte
Nathanaël Rinderknecht : Hautbois
Benjamin Jobin : Clarinette

Une réflexion au sujet de « Lingam »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *